Description du poste de vice-président au sein de TJSO


OBJECTIF

Un vice-président est membre d'au moins un des tribunaux rattachés à Tribunaux de justice sociale de l'Ontario (TJSO), à savoir : la Commission de révision des services à l'enfance et à la famille, la Commission d'indemnisation des victimes d'actes criminels, la Commission de révision des placements sous garde, le Tribunal des droits de la personne de l'Ontario, la Commission de la location immobilière, le Tribunal de l'enfance en difficulté de l'Ontario (anglais), le Tribunal de l'enfance en difficulté de l'Ontario (français) et le Tribunal de l'aide sociale. Outre les devoirs et fonctions des membres de TJSO, le vice-président peut se voir assigner un rôle de leadership au sein de son tribunal ou dans le groupement TJSO.

Un vice-président peut aussi être appelé à remplir des devoirs décisionnels spécialisés et à exécuter des tâches particulières, afin de rehausser l'excellence des décisions et l'efficacité d'un ou de plusieurs des tribunaux rattachés à TJSO.

PRINCIPALES FONCTIONS

Le président exécutif ou un président associé peut, à l'occasion, assigner à un vice-président les tâches suivantes :

  1. Diriger des audiences ou des médiations, dont celles se rapportant à des points de droit ou de procédure complexes ou nouveaux, et contribuer à la direction en matière de jurisprudence d'un ou de plusieurs tribunaux.
  2. Être guide ou chef d'équipe, à savoir :
    1. guider, aider et encadrer les membres ou vice-présidents affectés à l'équipe;
    2. assigner des tâches aux membres de l'équipe;
    3. participer à l'examen collégial des décisions préliminaires des membres de l'équipe, tout en renforçant la responsabilité que doivent assumer les membres relativement à leurs décisions définitives et en évitant de s'ingérer indûment dans le fond de leurs décisions;
    4. évaluer le rendement des membres de l'équipe;
    5. donner suite aux plaintes du public sur des membres.
  3. Diriger des programmes de formation et de perfectionnement professionnel au sein de TJSO.
  4. Jouer un rôle pour rehausser la réputation de TJSO auprès du public et du milieu de la justice, en entretenant des relations positives et productives avec les intéressés, avec ceux qui se présentent devant les tribunaux de TJSO et avec tous les autres tribunaux. Participer à des activités assignées aux fins susmentionnées.
  5. Contribuer aux initiatives qui renforcent l'efficacité, l'efficience et l'équité des règles et procédures de TJSO, l'excellence des décisions et l'accès à la justice, en participant aux efforts déployés pour procéder à des changements ou en dirigeant ces efforts si cette tâche lui a été assignée.
  6. Diriger des comités et entreprendre des tâches et projets spéciaux.
  7. Remplacer un président associé qui est absent ou incapable d'agir.

QUALITÉS REQUISES

Un vice-président doit avoir toutes les qualités requises d'un membre, ainsi que les qualités suivantes :

  1. Avoir des compétences en leadership et faire preuve de tact et de jugement pour pouvoir guider, encadrer, assigner des tâches et évaluer et soutenir les équipes de membres et de vice-présidents hors des relations hiérarchiques officielles.
  2. Très bien comprendre les contextes professionnel, institutionnel, programmatique et local dans lesquels évoluent les tribunaux rattachés à TJSO.
  3. Connaître en détail la jurisprudence et les règles et directives de TJSO qui s'appliquent au tribunal ou aux tribunaux dont il est membre, ainsi que les rôles, politiques et procédures des autres tribunaux rattachés à TJSO.
  4. Avoir une connaissance pratique et approfondie de la chaîne des modes de règlement des différends, afin de pouvoir guider et encadrer les membres et recommander de possibilités de changement.
  5. Avoir des compétences de haut niveau en règlement des différends et un esprit analytique, afin de pouvoir résoudre, sous la surveillance du public, des affaires complexes auxquelles sont associés plusieurs intéressés.
  6. Savoir rédiger à un niveau avancé, afin de pouvoir communiquer, examiner et commenter des décisions complexes d'une manière claire, concise et intelligible.
  7. Avoir de bonnes compétences en communication et en relations interpersonnelles, afin de pouvoir bien communiquer avec les membres, le personnel et les intervenants, et de pouvoir les influencer.
  8. Connaître les modes de gouvernance de TJSO et vouloir les observer.



Dernière mise à jour: août 2017
tjso.ca